Nouveautés

Imprimer
PDF
nouveau_certificat_cadeau

Pleurs autour des têtées, vomissement, douleur, coliques, ballonnements, constipation ou eczéma:

Si les pleurs et les agitations débutent durant la tétée ou peu après, et sont accompagnés de régurgitation abondante, il se pourrait que votre bébé ait mal au ventre. Bébé a mal au ventre, pleure, régurgite beaucoup mais veut boire malgré tout car il a faim. Cela peut être très frustrant et épuisant pour lui et décourageant pour les parents qui se sentent démunis face à la douleur de leur bébé. C'est aussi épuisant pour la mère dont le lait est gaspillé par les vomissements et aussitôt redemandé par le bébé affamé. Dans ce cas, la mère doit bien se reposer et boire et manger suffisamment. Gardez courage, il y a des solutions. Le conseil qui suit s'applique aux nourrissons soufrant de troubles digestifs,  d'agitation, de pleurs inexpliqués ou d'eczéma.

Lors des premiers mois de vie, le système digestif de votre bébé n'est pas tout à fait mature, il n'a pas encore tous les enzymes nécessaires à la digestion des nutriments. Sur le plan nutritionnel, il arrive que le bébé soit intolérant à un aliment que la mère ingère et lui transmet via son lait maternel (ce qui a été le cas de mes deux garçons et de plusieurs de mes bébés-patients).

Mon conseil numéro 1 : si votre bébé a mal au ventre, la première chose que vous pouvez faire pour l'aider est de supprimer totalement la protéine bovine de votre alimentation durant une semaine et voir si les coliques (ou autres symptômes) s'atténuent. On retrouve les protéines bovines dans la viande de boeuf et de veau ainsi que dans tous les produits laitiers (lait, yogourt, beurre, crème et crème glacée...). Attention, le lactose, soit le sucre du lait, est ajouté à plusieurs aliments dont les chips. Aussi le lactosérum, mélange de protéine bovine et lactose est ajouté à certains produits comme la margarine par exemple. Soyez vigilant et lisez les ingrédients plus d'une fois.

Ceci est une suggestion personnelle découlant de mon vécu maternel ainsi que de mon expérience clinique. Depuis 6 ans, plusieurs parents, me consultant pour leur bébé, décidèrent d'essayer de couper la protéine bovine pour soulager leur bébé. Jusquà maintenant, environ 2 sur 3 eurent des résultats positifs. 

À mon avis beaucoup trop de bébés souffrent de coliques qui pourraient être soulagées par l'arrêt temporaire d'aliments consommés par la mère qui allaite. Si vous découvrez que votre bébé est intolérant à un aliment, rassurez-vous, mon expérience personnelle me montre que cette intolérance n'est que passagère. Une fois que votre enfant mangera les solides, vous allez pouvoir tranquillement réintégrer l'aliment à son alimentation et voir comment il réagit. Mes enfants mangent aujourd'hui du boeuf et du fromage et les digèrent très bien.

Vous pouvez aussi essayer de supprimer les produits de soja  de votre alimentation, ou encore simplement le lactose, qui est le sucre du lait retrouvé dans les produits laitiers et ajouté à d'autres produits tels la margarine, les croustilles... Je vous conseille d'arrêter un aliment à la fois afin de bien déterminer lequel de ces aliments cause les coliques de votre bébé. Aussi, si les résultats ne sont pas concluants lors de l'arrêt, prenez soins de bien observer la réaction de votre bébé lorsque vous réintégrez l'aliment à votre alimentation. Parfois, c'est à cette étape que les parents voient une différence, observant que le retour de l'aliment augmente les symtômes de leur bébé.

Notez bien : l'intolérance alimentaire et l'allergie ne sont pas la même chose.

Voici d'autres symptômes d'une intolérance alimentaire existant chez l'adulte : diarrhée, constipation, ballonnement, flatulences, réaction cutanée, eczéma, fatigue, maladie inflammatoire, "ite" chronique : sinusite, bronchite, tendinite...

Pour les mamans, qui voient leur régime limité par l'intolérence de bébé : vous pouvez remplacer le lait de vache par du lait de soja, de riz ou d'amande. Essayer-les! Plusieurs délicieux desserts peuvent être fait sans aucun produit laitier. Faites vos recherches :)

 

Julie Cardinal Laberge
Ostéopathe

Bonjour à tous et à toutes.

Si vous avez des questions concernant l'ostéopathie qui n'ont pas été répondues sur ce site, je vous invite à m'écrire. Je répondrai à vos questions et qui sait, j'afficherai peut-être votre question ainsi que la réponse dans ma section questions-réponses.

au plaisir

Julie Cardinal Laberge
Ostéopathe